Quatre maisons d’écrivains anglais #2

10 Août
bde18-peter-pan-house-j-m-barrie

L’ancienne maison de J.M Barrie à South Kensington

Vous vous en souvenez peut-être, le mois anglais a été pour moi l’occasion de vous parler de quatre maisons d’écrivains anglais, celles de Jane Austen, de John Keats et de Shelley à Rome, d’Agatha Christie et de Sir Arthur Conan Doyle. J’ai eu envie d’en faire un rendez-vous régulier et, même si pour l’instant je me restreint aux auteurs anglais, j’ai bien aussi de vous parler d’auteurs bien d’chez nous et d’ailleurs !

Alors suivez-moi, prenons l’Eurostar et rendez-vous chez Sir Walter Scott, Lord Byron, John Milton & Thomas Carlyle ! 

John Milton’s Cottage à Chalfont St. Giles (Buckinghamshire)

john-milton-cottage

John Milton’s Cottage

Un jour, je me lancerai et je lirai The Paradise Lost que j’ai découvert grâce à la trilogie His Dark Materials de Philip Pullman grâce à qui j’ai d’ailleurs connu William Blake qu’il cite si souvent en exergue ! D’ailleurs, je me demande bien à quoi ressemble la maison de Blake !

Informations pratiques.

 

Lord Byron à Newstead Abbey (Nottighamshire)

Newstead Abbey

Newstead Abbey (Source photos : Photo Maestro)

En tant que sixième Lord Byron, George Gordon Byron a vécu dans cette charmante abbaye, un ancien prieuré bénédictin avant de la vendre, trop endetté pour ce train de vie. Voici une visite guidée en deux parties de Newstead Abbey !

 

 Sir Walter Scott,à Abbotsford

Sir-Walter-Scott à Abbotsford

Sir-Walter-Scott à Abbotsford

Pour l’un des monuments de la littérature britannique, forcément il lui fallait une demeure à sa taille ! Abbotsford est juste une ancienne ferme que le petit Walter a vu quand son père lui a montré le lieu d’un champ de bataille non loin de là, transformée en château quand Sir Walter en a eu les moyens ! Je le trouve charmant avec ses hautes tours néo-gothiques et son jardin. Le genre d’endroit aussi romanesque que les romans du Wizard of the North !

Thomas Carlyle au  24 Cheyne Row (London)

carlyle house london

Thomas Carlyle au 24 Cheyne Row (London)

Thomas Carlyle fait partie de ces figures emblématiques du Romantisme anglais, bien qu’injustement méconnu.  Je le connais à travers le philosophe John Stuart Mill, Ralph Waldo Emerson ou encore William Morris, très marqués par Héros et culte des héros soit pour le critiquer, soit pour s’en enthousiasmer ! Sa maison a l’air très cosy, loin de l’image révolutionnaire que j’ai de son idée d’héros : des hommes supérieurs par l’intelligence à l’image d’Odin, Loki, Cromwell, Napoléon, Shakespeare, Dante, Luther ou Jean-Jacques Rousseau  qui guideraient et éclaireraient l’humanité et seraient capables de changer une époque. A l’époque, c’était une idée fondatrice du socialisme même si le fascisme n’est pas allé chercher loin son idéologie…

J’espère que cette seconde visite guidée de quatre grands noms de la littérature britannique à travers leur home sweet home vous aura plu. Si vous avez des suggestions ou des envies particulières (voir les maisons tels écrivains, de telle nationalité, etc.), n’hésitez pas à vous manifester dans les commentaires !

"Home sweet Home" : Quatre maisons d'écrivains anglais

See you next time !

4 Réponses to “Quatre maisons d’écrivains anglais #2”

  1. Alacris 12 août 2013 à 10:16 #

    Yes, je vais enfin pouvoir découvrir cet article qui me fait envie depuis que tu as posté un lien sur facebook !
    (et oui, j’écris mes commentaires au fur et à mesure que j’avance dans l’article, donc je n’ai pas encore lu ton article xD)

    Il y a des références à Paradise Lost dans HDM ?! Houlà là, la dernière fois que j’ai lu HDM remonte à beaucoup trop longtemps alors, ça veut dire que je ne connais pas Milton à l’époque ! Je connais assez peu Paradise Lost, j’en ai justé étudié le passage où Satan s’échappe du paradis et décide de fonder les enfers (le fameux « Better to rule in Hell than serve in Heaven »), et je sais que Blake était très admiratif de Paradise Lost car Satan y était représenté en héros. Quant à la maison de Blake, je ne m’y suis encore jamais intéressée, mais je sais qu’il adorait celle où il habitait à Felpham, même si à la base c’était plutôt un Londoner =)

    Byron devait être sacrément endetté pour être obligé de vendre sa demeure entière ! C’est un poète que j’aimerais vraiment découvrir davantage (et en tant que dramaturge aussi d’ailleurs… mon directeur de mémoire m’avait soumis l’idée que je travaille sur le théâtre romantique, surtout celui de Shelley, Keats, et Byron, donc il n’est pas impossible que ça se profile pour un M2 ^_^ ).

    Sympa de terminer ton article sur le 10 Downing Street ! ;D c’était un super tout d’horizon en tout cas, well done (comme d’habitude) !

  2. audrey 14 août 2013 à 10:11 #

    Bonjour,
    Je vous prie de m’excuser. Je n’ai malheureusement pas trouvé comment vous contacter autrement que par commentaire.
    Je souhaitais vous faire découvrir le service Paperblog, http://www.paperblog.fr dont la mission consiste à identifier et valoriser les meilleurs articles issus des blogs. Vos articles sembleraient pertinents pour certaines rubriques de Paperblog.
    En espérant que le concept de Paperblog vous titille, n’hésitez pas à me contacter pour toutes questions ou renseignements…

    • Alexandra Bourdin 14 août 2013 à 10:52 #

      Merci ! J’ai proposé mon blog sur Paperblog, j’espère qu’il sera validé !🙂

  3. Méloë 18 août 2013 à 9:50 #

    C’est une super idée de faire un rendez-vous régulier autour de ces maisons d’écrivains ! Cette fois-ci, j’ai tout particulièrement aimé celle de John Milton. Je n’ai rien lu de lui mais j’aime beaucoup son petit cottage en briques.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :