"Home sweet Home" : Quatre maisons d’écrivains anglais

3 Juin
“The best time for planning a book 
is while you’re doing the dishes. » (Agatha Christie)

 

                  J’ai eu envie aujourd’hui de faire un petit billet thématique pour le mois anglais en vous présentant quelques lieux célèbres où ont habité les écrivains anglais que je connais le mieux. C’est toujours émouvant de découvrir l’intimité d’un auteur, ça a quelque chose de presque voyeur de vouloir découvrir son univers autrement que par ses oeuvres comme en visitant sa maison d’enfance, là où il a écrit son « chef d’oeuvre », là où il a rencontré nombre de ses contemporains…

 

               Si vous comptez prochainement aller en Angleterre, prenez note, peut-être que vous aurez la chance d’entrer vraiment dans la « home sweet home » de ses auteurs et ainsi, de partager comme une intimité avec eux ! Certaines maisons sont des musées, d’autres devraient l’être.

 

Jane Austen à Chawton (Alton, Hampshire)

C’est à Chawton Cottage, cette charmante maison en briques rouges, que Jane Austen a vécu avec sa mère et sa soeur Cassandra pendant huit ans jusqu’à sa mort en 1817. Elle y écrivit Mansfield Park, Emma et Persuasion, mon roman préféré de Jane. Vous trouverez dans la maison désormais transformée en musée huit livres de musique ayant appartenu à Jane Austen.

 

Pour plus de détails et si vous êtes à la recherche d’informations pratiques pour visiter Chawton, vous pouvez consulter le site du Jane Austen’s House Museum.

 

John Keats & P. B. Shelley à Rome (26, Piazza di Spagna)

C’est dans cette maison que John Keats est mort de la tuberculose le 23 février 1821 alors qu’il séjournait à Rome Joseph Severn, un peintre pour y guérir. Percy Shelley l’avait invité à venir dans sa demeure à Pise mais il y préféra Rome et à sa mort, il écrivit le poème Adonaïs en son honneur.

 

Keats est peut-être mon poète anglais préféré que j’ai appris à aimer grâce au film Bright Star de Jane Campion avec le fabuleux Ben Whishaw où plusieurs de ses poèmes y sont lus.

 

Actuellement, cette maison est un musée qui rend hommage non seulement à Keats et à Shelley mais aussi à plusieurs autres poètes romantiques : Byron, Wordsworth, Robert Browning, sa femme Elizabeth Barret et même Oscar Wilde avec une belle collection de lettres, manuscrits et de peintures.

 

Je trouve le site du musée de la Keats Shelley House particulièrement chouette, en particulier leur aperçu de la visite en vidéo :

 

 

Agatha Christie à Greenway (Devon)

C’est ici qu’a vécu Agatha Christie et son mari à partir de 1938 jusqu’à leur mort respective en 1976 et 1978  et la maison fut ensuite la demeure de sa fille jusqu’en 2004. C’est un monument classé et le jardin possède en bord de rivière des plantes exotiques rares de l’hémisphère sud alors que la Bam Gallery dans la maison expose des œuvres d’art contemporaines.

 

Plus d’informations sont disponibles sur le site de Greenway.

 

Sir Arthur Conan Doyle à Undershaw (Surrey)

Undershaw, l’ancienne demeure d’Arthur Conan Doyle, est un cas particulier parmi les anciennes maisons d’auteurs célèbres car laissée tombée progressivement en ruines et menacée de démolition en 2010 pour construire à sa place des pavillons modernes, des passionnés appartenant à The Undershaw Preservation Trust ont lancé une campagne Save Undershaw et plusieurs pétitions. De cette initiative est né Sherlock’s House : The Empty House, un recueil de nouvelles et de poèmes en soutien du projet The Undershaw Preservation Trust. Il est depuis peu disponible en français pour EUR 11, 72. Tous les bénéfices sont reversés à Save Undershaw. Pour plus d’informations, je vous invite à consulter Le boudoir de Méloë grâce à qui j’ai connu cette belle initiative.
L’ancienne maison de J.M Barrie
à South Kensington
J’aurais adoré vous parler des maisons de Virginia Woolf à Hogarth (Richmond), de Vita Sackville-West à Knole (Kent), de J.M Barrie à South Kensington où Peter Pan est né ou de C.S Lewis aux Kilns mais ça nous laisse encore beaucoup de choses à découvrir !

 

 
 
Cette présentation de quatre maisons d’écrivains anglais est ma seconde participation au mois anglais, organisé par Lou et Titine.

22 Réponses to “"Home sweet Home" : Quatre maisons d’écrivains anglais”

  1. Titine 3 juin 2013 à 2:14 #

    Voilà un billet très original ! J'aimerais bien visiter la maison de Jane Austen, déjà à Bath j'avais été émue de marcher dans ses pas !

  2. Alexandra Bourdin 3 juin 2013 à 2:20 #

    Moi aussi, celle de Jane Austen me tente beaucoup ! Celle de Bath doit être très agréable à visiter aussi.

  3. pagesaprespages 3 juin 2013 à 2:27 #

    Super article très intéressant ! J'ai très envie de visiter la maison d'Agatha Christie🙂

  4. Eimelle 3 juin 2013 à 2:38 #

    Quelle belle série, voilà qui donne des envies de visite!

  5. Alexandra Bourdin 3 juin 2013 à 2:45 #

    Il me tarde de visiter cette de Keats, particulièrement.😀

  6. Lou 3 juin 2013 à 2:52 #

    Oh je vois bien où est la maison de Keats à Rome… j'ai visité celle qui se trouve à Londres, mais avant j'étais tombée sur la maison romaine, malheureusement je n'ai pas réussi à convaincre mes comparses de la visiter ! Quel bonheur que de déambuler dans ces maisons ! Je rêve notamment de visiter celle de Jane Austen.

  7. Alexandra Bourdin 3 juin 2013 à 3:30 #

    @Lou : Moi, je me suis rendue compte en écrivant mon billet que la dernière fois que je suis allée à Rome, je suis passée juste à coté. Je me souviens de ces escaliers mais j'étais trop jeune pour savoir qui était John Keats. Un peu dégoutée d'être passée si près… ^^ Il me tarde de retourner à Rome maintenant !

  8. Jamestine 3 juin 2013 à 5:27 #

    Super article ! ^^ Je ne savais pas du tout où se situaient toutes ces demeures célèbres. Tout comme toi je suis très intéressée par la visite de celle de Keats qui est un de mes poètes préférés ( en sachant que je voue un culte incommensurable au film Bright Star❤ ). J'espère pouvoir réaliser cette envie un jour :p

  9. Denis 3 juin 2013 à 7:34 #

    tu donnes envie d'aller visiter ces maisons d'écrivains, un circuit à faire

  10. Karine:) 4 juin 2013 à 12:59 #

    Super article! J'adorerais visiter la maison d'Agatha Christie. Ou de Doyle! Je n'ai rien vu de tout ça mais bon… j'ai été chez Dickens… (l'une de ses résidences du moins) et au Jane Austen Center!

  11. Emma 4 juin 2013 à 6:10 #

    Décidément, ce mois anglais permet de superbes découvertes et stimule l'imagination. Cette bouteille jetée jusqu'à nous contient de bien jolies choses… Je suis conquise par ces maisons, certaines musées, desquelles il doit se dégager de très fortes émotions.Tu m'as donné des envies d'escapades et t'en remercie car même depuis mon bureau, le voyage est des plus plaisants.

  12. Alexandra Bourdin 4 juin 2013 à 8:51 #

    @Jamestine : La maison de Keats a l'air particulièrement chouette parce qu'elle ne se contente pas de faire découvrir ce poète mais tout le romantisme anglais. C'est une très bonne idée vu que la plupart des poètes anglais au XIXe sont venus en Italie. Bref, je veux y aller et j'espère que tu y iras aussi un jour !By the way, ravie de te revoir par ici ! :D@Denis : Si je vous ai donné envie d'y aller, alors ma mission est accomplie. :)@Karine:) : J'ai failli en parler de la maison de Dickens, elle aussi a l'air chouette ! En plus, comme elle est à Londres, elle est moins excentré, c'est plus facile de la visiter. @Emma : Ravie de t'avoir changé les idées au bureau avec un aperçu de ses jolies maisons grâce au mois anglais.

  13. Books All Around 4 juin 2013 à 12:49 #

    Quelle super idée d'article ! Merci pour ces belles photos et ces petits bouts d'histoire. J'espère pouvoir aller voir ces maisons un jour, ça me plairait beaucoup en tout cas🙂

  14. Le cottage de Myrtille 4 juin 2013 à 6:52 #

    Magnifique article ! Je viens justement de lire un recueil de lettres de Jane Austen !🙂

  15. sylire 5 juin 2013 à 8:01 #

    Merci pour les visites. Celles qui me tentent le plus sont celles de Jane Austin et Agatha Christie.

  16. Alexandra Bourdin 6 juin 2013 à 9:08 #

    @Books all around : J'ai eu beaucoup de plaisir à vous les faire découvrir et moi-même d'en découvrir certaines en recherchant. Je te souhaite d'y aller un jour. :)@Le cottage de Myrtille : La correspondance de Jane Austen ? Ca a l'air passionnant ! Je vais vite regarder ton billet, ça me tente beaucoup !@sylire : Celle d'Agatha Christie me tente moins mais c'est surement parce que je n'ai lu aucun de ses romans, aussi étrange que ça soit. ^^

  17. Alacris 13 juin 2013 à 1:58 #

    Tu pourras parler des auteurs que tu n'as pas eu le temps d'évoquer dans un prochain article comme celui-ci ; il est très agréable à lire, et puis avec les nombreuses photos qui l'agrémentent, on se figure aisément les auteurs avançant dans ces couloirs…J'ai également découvert Keats avec Bright Star. C'est un film qui est très beau esthétiquement parlant (les paysages, les couleurs, la scène avec le papillon bleu… magnifique !), mais qui malheureusement, présente un peu trop Keats comme un personnage languide et souffreteux à mon goût… mais enfin, toutes les interprétations sont permises, c'est justement ça qui contribue à la légende d'un auteur.

    • Alexandra Bourdin 27 juin 2013 à 6:42 #

      C’est une bonne idée ! Je connais surtout la maison de C.S Lewis en ayant lu son autobiographie et grâce à mes recherches cette année en Master. Je serais ravie de parler de celle-ci en particulier.

      J’aime tellement les maisons d’écrivains, surtout quand on sent que la maison a encore un peu de vie et qu’elle n’est pas un simple musée comme les autres. A défaut de pouvoir les visiter en vrai, les voir en photos, c’est de rigueur. C’est pour ça que j’ai choisi délibérément des photos d’intérieur quand c’était possible, c’est une façon de rentrer un peu dans l’ancienne intimité de ces écrivains. La maison de Conan Doyle est triste quelque part, je n’imagine pas dans quel état doit être l’intérieur… « Save Undershaw » est quelque part beaucoup plus qu’un projet utile de sauvegarde pour l’intérêt général, c’est presque « moral » de faire en sorte que cette maison ne devienne pas un parking ou un centre commercial compte tenu de la vie et de l’oeuvre de son dernier propriétaire et pour ce que la culture anglo-saxonne lui doit quelque part. Sherlock Holmes, c’est quand même du lourd ! ^^

      Pour l’image de Keats, je crois que c’est le seul reproche que je pourrais faire des films de Jane Campion : autant l’esthétisme est vraiment bien dosé, autant elle en fait légèrement trop sur l’aspect dramatique et les émotions. Un Keats maladif, souffreteux, romantique à souhait va dans ce sens-là. C’est comme ça que je l’interprète en tout cas : c’est cohérent avec sa propre sensibilité (et surement celle de Ben Whishaw, le connaissant, il a dû beaucoup travaillé sur son personnage et il avait son mot à dire, j’imagine xD). J’ai revu « Bright Star » plusieurs fois, j’avoue que ça ne m’a pas tellement choquée mais c’est peut-être parce que je connais plus ses poèmes que sa vie en elle-même. Mais, par exemple, dans sa correspondance, il est clairement très incisif, ironique, très vivant en somme, sans ce coté indolent et placide. Faudrait que je lise une de ses biographies, peut-être que j’aurais une autre vision de ce film en le revoyant.🙂

      • Alacris 1 juillet 2013 à 6:48 #

        J’attends avec impatience les prochains articles de ce genre, alors😀

        Keats était quelqu’un d’assez fou, en fait xD. Il jouait volontiers des rôles et sa correspondance montre parfois chez lui un côté très drôle qui manquait dans le film, mais en même temps le film est cohérent comme ça et il se focalise sur la sensibilité avant tout – difficile de contenir tous les aspects d’une figure (ou plutôt d’un homme aux mille figures) comme Keats dans un seul film !

        Ben Whishaw, ahhh… c’est tellement dommage qu’il ne devienne pas le douzième docteur ;_;

      • Alexandra Bourdin 2 juillet 2013 à 12:32 #

        Oui, j’avais remarqué cet humour (plus ou moins grinçant) dans sa correspondance (du moins quelques lettres que j’ai lu). Si tu as des conseils de lectures pour mieux connaitre la folie douce de Keats et sa manie de jouer des rôles, je suis preneuse. Il est si passionnant.

        Ben Whishaw, quel acteur ! Moi aussi je suis très déçue, ça reste mon parfait champion pour le rôle mais, comme il a un physique particulier, j’ai peur qu’il ressemble trop à Matt Smith qui lui aussi est assez excentrique (et génial). Bref, l’attente va être longue avant de savoir qui sera 12.😦

Trackbacks/Pingbacks

  1. "Sonnets portugais" d’Elizabeth Barrett Browning | La Bouteille à la Mer - 30 juin 2013

    […] – Home Sweet Home : Quatre maisons d’écrivains anglais […]

  2. Quatre maisons d’écrivains anglais #2 | La Bouteille à la Mer - 10 août 2013

    […] vous en souvenez peut-être, le mois anglais a été pour moi l’occasion de vous parler de quatre maisons d’écrivains anglais, celles de Jane Austen, de John Keats et de Shelley à Rome, d’Agatha Christie et de Sir […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :